"Le vigilantisme dans les sociétés africaines" par Romane Da Cunha Dupuy

Unipop Histoire 2019-2020

"Le vigilantisme dans les sociétés africaines" par Romane Da Cunha Dupuy

UniPop Histoire

80 min.

Depuis 2014, des groupes d’autodéfense nommés Koglweogo se sont multipliés au Burkina Faso.  Des citoyens dits « ordinaires » se sont octroyés le droit d’arrêter, de punir et de juger des voleurs présumés, afin de lutter contre une insécurité grandissante. S’ils remportent l’adhésion d’une partie de la population, ils sont régulièrement dénoncés pour leurs exactions violentes allant à l’encontre des droits humains. Comment de « simples » citoyens sont devenus des acteurs incontournables du maintien de l’ordre à l’échelle locale ? Dans un contexte national de menace terroriste élevée, comment ces acteurs de la sécurité interagissent-ils avec les forces de sécurité étatiques ?

Avec

Romane Da Cunha Dupuy

Romane Da Cunha Dupuy

Romane Da Cunha Dupuy est doctorante à Sciences Po au Centre de recherches internationales (CERI) en Science politique. Ses recherches portent sur le maintien de l’ordre à l’échelle locale et les groupes d’autodéfense au Burkina Faso. Diplômée du master de sociologie politique comparée de Sciences Po, son mémoire de recherche avait pour objet les groupes d’autodéfense Koglweogo et la construction de leur légitimité.