"L’art perdu de la description de la nature" par Romain Bertrand

"L’art perdu de la description de la nature" par Romain Bertrand

UniPop Histoire

80 min.

Les mots nous manquent pour dire le plus banal des paysages. Vite à court de phrases, nous sommes incapables de faire le portrait d’une orée. Un pré, déjà, nous met à la peine, que grêlent l’aigremoine, le cirse et l’ancolie. Il n’en a pourtant pas toujours été ainsi. Au temps de Goethe et de Humboldt, le rêve d’une « histoire naturelle » attentive à tous les êtres, sans restriction ni distinction aucune, s’autorisait des forces combinées de la science et de la littérature pour élever la « peinture de paysage » au rang d’un savoir crucial. Ce n’est pas que l’homme comptait peu : c’est que tout comptait infiniment.

Avec

Romain Bertrand

Romain Bertrand

Romain Bertrand, directeur de recherche au Centre de recherches internationales (CERI, Sciences Po-CNRS), est spécialiste de l’histoire des dominations européennes en Asie du Sud-Est, du XVIe au XIXe siècle. Membre du comité de rédaction des Annales. Histoire, sciences sociales, il est notamment l’auteur de L’Histoire à parts égales. Récits d’une rencontre Orient-Occident (XVIe-XVIIe siècle) (Seuil, 2011) et de Colonisation : une autre histoire (La Documentation française, 2016). Il a publié récemment Le Détail du monde. L’art perdu de la description de la nature (Seuil, 2019) et Qui a fait le tour de quoi ? L’affaire Magellan (Verdier, 2020).