Santiago, Italia

Santiago Italia

Santiago, Italia

Santiago, Italia

Nanni Moretti

2018

80 min.

VOSTF

Une poignée de témoins racontent la tragique élimination du président Allende par le coup d’État en 1973. C’est alors que s’improvise le rôle, inconnu jusque-là, de l’Italie qui accueille, protège et nourrit des centaines de réfugiés, « comme une mère », dit l’un d’eux…

« Nanni Moretti a choisi le format documentaire, qu’il a autrefois pratiqué, pour rafraîchir les mémoires. La parole est sobre mais les visages s’éclairent et les yeux brillent au souvenir du bonheur soulevé par la victoire d’Allende en 1970. Puis viennent les temps sombres, les images grises de l’époque des casques, des coups de crosse et des tortures. La sensibilité toujours aussi aiguë de Nanni Moretti saisit les émotions, enregistre les fortes paroles et les silences qui en disent long. Les récits haletants du sauvetage des réfugiés dans l’enceinte surpeuplée de l’ambassade italienne à Santiago font revivre des moments d’effroi mais aussi de détente. Plus tard viendra la reconstruction plus apaisée des exilés dans leur généreuse patrie d’adoption. Un superbe hommage à l’Italie d’alors que le réalisateur tend comme un miroir à ses compatriotes d’aujourd’hui. » – Patrick Richet

 

« L’homme qui évoque cette histoire, c’est le cinéaste Nanni ­Moretti, qui ne s’aventure que très rarement sur le terrain du documentaire. Il aura fallu que cette histoire, qu’il a connue comme tous les jeunes Italiens de son âge solidaires du combat du peuple chilien, lui soit remémorée par un tiers, lors d’une rencontre un peu hasardeuse, pour qu’il se lance dans cette aventure inaccoutumée. Mais le hasard existe-t-il vraiment ? On peut se poser la question alors même que la situation politique italienne, virant vers une droite pour partie fascisante, rattrape en fin de parcours le sujet même du film.

Santiago, Italia affecte une forme ultraclassique, où la parole et le témoignage qu’elle véhicule sont rois. Moretti, s’effaçant délibérément, compose son film au montage, orchestrant la progression narrative à partir de la matière recueillie auprès d’une vingtaine d’intervenants ayant vécu cet épisode au plus près, dans leur chair. Certains sont connus, comme Patricio Guzmán ou Carmen Castillo, eux-mêmes cinéastes de grande qualité, d’autres anonymes, mais non moins vibrants dans leur manière de ramener ces sombres souvenirs à leur mémoire.

La majorité a vécu ces événements du côté des victimes, d’autres ont été des militaires, voire des tortionnaires. L’émotion rattrape souvent les premiers, la mauvaise foi les seconds. C’est en se confrontant à l’un de ces derniers que Moretti – dans la seule scène qui excède la vertu édifiante du film, se révélant d’autant plus saisissante – sort de ses gonds en même temps qu’il entre dans le cadre, pour rappeler à son interlocuteur qui se plaint des questions qu’on lui pose que non, décidément, il n’avait jamais promis d’être “impartial” ». – Le Monde

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Nanni Moretti

Année

2018

Titre original

Santiago, Italia

Durée

80 minutes

Date Sortie française

Mercredi 27 février 2019

Auteur(s) / Scénario

Nanni Moretti

Format de diffusion

DCP

Détails

Interprètes

Avec Nanni Moretti.

Direction photographie

 Maura Morales Bergmann 

Montage

Clelio Benevento

Couleur

Couleur

Distributeur

Le Pacte 

Son

Boris Herrera Allende

Producteur(trice)

Nanni Moretti, Jean Labadie, Gabriela Sandoval, Carlos Nuñez

Pays

Italie

Critiques

 

Santiago, Italia

  • Mercredi 20 novembre 2019 - 15 h 30

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Patience... le programme complet de la 34e édition sera dévoilé en octobre !

Le programme du Festival 2024... prochainement !

Télécharger le programme