Nous étions frères

Nous étions frères

Nous étions frères

Hakob Melkonyan

2023

85 min.

VOSTF

En 2017, Hakob Melkonyan, réalisateur arménien, reçoit par la poste un document extraordinaire : le carnet de guerre de son grand-père. Mobilisé en 1941 dans l’armée soviétique, celui-ci avait tenu son journal pendant deux ans. Bouleversé par le récit de cette aventure, Hakob décide de partir sur les traces de son grand-père. Nous étions frères est un « road-movie » à travers quatre pays : l’Arménie, la Géorgie, la Russie et l’Ukraine. Il confronte l’histoire de la Seconde Guerre mondiale avec la réalité d’aujourd’hui dans ces ex-républiques soviétiques. Devenues indépendantes après la chute de l’URSS, elles sont désormais déchirées par de nombreux conflits meurtriers : en Arménie, en Géorgie et en Ukraine. Nous étions frères est une quête personnelle et met également en lumière un contexte géopolitique souvent méconnu qui aujourd’hui, avec la récente invasion de l’Ukraine, nous rattrape.

"Ce grand-père, je ne l’ai pas connu. Je ne savais rien de lui, sinon qu'il était un simple paysan, né à l’époque des tsars en 1908 dans le village de Garni. Plus tard, pendant les années soviétiques, il a vécu dans le village de Getazat dans la vallée de l'Ararat, avec sa femme et ses deux enfants, avant d’être mobilisé. C’est aussi là que j’ai grandi. (...) Mes films racontent des histoires évoquant la complexité des réalités et des enjeux dans cette partie du monde que les Occidentaux connaissent mal. Depuis mon départ, d’abord en Allemagne puis en France, je creuse de film en film le même sillon pour témoigner de ces drames qui, tout en faisant partie de mon histoire familiale, ont une portée universelle." (Note du réalisateur)

Biographie du réalisateur(rice)

Hakob Melkonyan

Hakob Melkonyan

Né en 1984 en Arménie il quitte son pays en 2009 pour vivre entre la France et l’Arménie. Il étudie à l’Université Cinéma et Théâtre d'Erevan (2001-2005) puis à l’Université de Cinéma et de Télévision de Munich (2006-2009). En 2010, il a participé avec son projet de court métrage Le Mur blanc à un atelier d’écriture GREC (Groupe de Recherches et d'Essais Cinématographiques). En 2015 il écrit et réalise son premier long-métrage documentaire, L’Arbre, sur le Génocide arménien. Il s’agit d’une coproduction arménienne, française et turque. Le film est projeté dans sept pays et reçoit en 2016 le Grand Prix du Festival Vues Du Monde de Montréal. En 2020, il réalise Blocus, son second long métrage sur la guerre au Haut-Karabagh dont Nous étions frères est la suite.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Hakob Melkonyan

Année

2023

Durée

85 minutes

Auteur(s) / Scénario

Hakob Melkonyan - Avec la voix de Narek Baghdasaryan

Thématiques abordées par le film
Seconde Guerre mondiale URSS
Détails

Direction photographie

Arsen Khechoyan, Bagrat Saroyan, Narek Martirosyan, Romko Orel, Roman Beaerhy

Montage

Matthias Weber

Couleur

Couleur

Production

Leitmotiv Production - Jérôme Amimer ; LuFilms - Laurence Uebersfeld

Coproduction

Lyon Capitale TV, Hayk Documentary Film Studio, ArmavFilm Production, Artsakh Public Television

Son

Vagharsh Avdjyan, Tymafii Orel

Pays

Arménie France

Avec le soutien de

la Région Normandie, la Région Nouvelle-Aquitaine, l'accompagnement de l'ALCA, Centre National du Cinéma et de l'Image animée, PROCIREP - Société des Producteurs, l'ANGOA - Avec la participation du Ministère de la Culture de la République d'Arménie

Critiques

Nous étions frères

  • Jeudi 23 novembre 2023 - 18 h 30

  • Cinéma Jean-Eustache
  • En présence deJérôme Amimer

Réserver en ligne

Programme 2023

Programme 2023

Télécharger le programme