No.

NO

No.

No

Pablo Larraín

2011

111 min.

VOSTF

Chili, 1988. Lorsque le dictateur chilien Augusto Pinochet, face à la pression internationale, consent à organiser un référendum sur sa présidence, les dirigeants de l’opposition persuadent un jeune et brillant publicitaire, René Saavedra, de concevoir leur campagne – malgré la surveillance constante du pouvoir…

O est le troisième volet de se qui se présentait initialement comme une trilogie – complétée depuis par Neruda (2016). Après Tony Manero (2008) et Santiago 73 (2010), qui se penchaient sur la mise en place et l’expérience de la dictature, NO examine le basculement du Chili vers la transition démocratique à la faveur du référendum d’octobre 1988. C’est aussi une œuvre qui embrasse pleinement la complexité de toute interrogation sur la nature des images. 

Contre toute attente, Pablo Larraín a choisi de tourner l’ensemble du film avec les caméras U-Matic des années 1980, standard de production de la télévision chilienne. La suture entre les images télévisuelles et la reconstitution, sous l’angle de la fiction, de la campagne du NO, est donc volontairement estompée, afin de lisser les disparités entre les deux régimes d’images. 

Visuellement, l’effet est étonnant, avec un ratio d’image en 4:3, une dominante tirant vers le jaune et le sépia et des contours qui ont l’air de pâtir d’un mauvais alignement des couleurs primaires (rouge, vert, bleu). L’effet est d’ailleurs si prononcé que certains plans finissent par ressembler à un film en relief visionné sans lunettes 3D. Ce qui aurait pu être, en 2012, recréé de toutes pièces en post-production avec les outils numériques contemporains a donc été obtenu plus simplement avec le matériel d’époque.  

Pour autant, cette dimension vintage est tout sauf « naturelle », elle est même d’une artificialité criante et renvoie au processus de toute reconstitution du passé, fût-ce avec un dispositif mimant au plus près son modèle.     

Pablo Larraín donne à voir un pays fracturé, à tous les niveaux. Entre partisans du Sí et du NO, bien entendu, mais également à tous les échelons de la société chilienne et au cœur de la cellule familiale. Le tout dans un climat de menace permanent qui n’est pas sans évoquer Les Hommes du président d’Alan J. Pakula (1976).

Surtout, NO prend acte de la mutation de la société chilienne : elle a pour ainsi dire intériorisé le modèle ultralibéral porté par le gouvernement Pinochet. Et même de nombreux partisans, avérés ou potentiels, du NO n’aspirent qu’à prendre leur part d’une société de la consommation et du loisir. Eux aussi, à leur manière, sont les créatures des années Pinochet. 

Dans ce contexte, comment la douleur née de la dictature (répression, emprisonnements, torture, assassinats, disparitions…) peut-elle trouver à s’exprimer dans la campagne ? Pour cette raison, la stratégie visuelle imaginée par René se tourne « vers l’avenir » et les aspirations secrètes – mais profondes – du plus grand nombre. C’est pourquoi le « message », au bout du compte, se brouille : vendre de la publicité, des telenovelas ou de la politique, revient au même. Pablo Larraín prend acte d’un univers où les images sont finalement interchangeables.  

 

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Pablo Larraín

Année

2011

Titre original

No

Durée

111 minutes

Date Sortie française

Mercredi 3 avril 2013

Auteur(s) / Scénario

Pedro Peirano  

Format de diffusion

DCP

Détails

Interprètes

Avec Gael Garcia Bernal (René Saavedra), Luis Gnecco (Urrutia), Antonia Zegers (Veronica), Alfredo Castro (Luis Guzman), Néstor Cantillana (Fernando)…

Direction photographie

 Sergio Armstrong

Montage

Andrea Chignoli 

Couleur

Couleur

Distributeur

Wild Bunch 

Musique

Carlos Cabezas

Son

 Miguel Hormazábal

Producteur(trice)

Juan de Dios Larrain, Daniel Dreyfus

Pays

Chili Etats-Unis Mexique

Critiques

 

No.

  • Mercredi 20 novembre 2019 - 18 h 20

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

No.

  • Dimanche 24 novembre 2019 - 20 h 00

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Patience... le programme complet de la 34e édition sera dévoilé en octobre !

Le programme du Festival 2024... prochainement !

Télécharger le programme