Lady Hamilton

Lady Hamilton

Lady Hamilton

That Hamilton Woman

Alexander Korda

1941

128 min.

VOSTF

Une femme âgée et alcoolique, emprisonnée pour dettes à Calais, entreprend de relater son destin à ses compagnes d’infortune. Celle qui fut autrefois la sulfureuse Lady Hamilton, admirée et immortalisée par plusieurs peintres de renom, se souvient de ses débuts dans le monde, de sa liaison puis de son mariage « de raison » avec le fortuné Sir William Hamilton…

« Lady Hamilton est une des premières productions anglaises d’envergure illustrant la politique de cinéma de propagande qui aura cours dans le pays tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs tendances se dégageront assez vite dans les films produits dans ce contexte. D’un côté nous aurons des films plus austères, aux tendances documentaires, montrant de façon réaliste une frange de l’armée ou de la population anglaises répondant avec courage à l’adversité et aux privations du conflit : Ceux qui servent en mer de David Lean (1942, cf. page 78) qui nous plonge dans le quotidien d’un destroyer, le poignant Millions Like Us (Sidney Gilliat et Frank Launder, 1943) dépeignant le sort de femmes mobilisées qui contribuent à l’effort de guerre dans les usines d’armement. Dans une tendance inversée, on a de purs divertissements qui s’éloignent de cette réalité avec les mélodrames flamboyants et rocambolesques de Gainsborough comme The Man in Grey (Leslie Arliss, 1943), The Wicked Lady ou Love Story (Leslie Arliss, 1944). Enfin on trouvera de purs ovnis et les vrais chefs-d’œuvre de cette vague dans les films sachant se jouer de la commande, notamment Powell et Pressburger qui célèbrent la culture anglaise tout en en dénonçant la fermeture et l’archaïsme dans A Canterbury Tale (1944) ou le guerrier Went the Day Well (Alberto Cavalcanti, 1942) où une invasion allemande est causée par l’inattention des locaux. Au sein de cette production, Alexander Korda montre la voie avec Lady Hamilton, qui réunit toutes les facettes attendues : portrait d’une figure historique anglaise héroïque avec Lord Nelson, acteur majeur des guerres napoléoniennes sur mer qui serviront ici à établir une analogie entre l’envahisseur Napoléon et Hitler pour éveiller la conscience des États-Unis et les faire entrer dans le conflit. La propagande simpliste est évitée en choisissant l’angle romanesque des amours interdites entre Lord Nelson et Emma Hamilton, qui est finalement la vraie héroïne du film.

Le mélodrame et le patriotisme s’entremêlent dans un éclat significatif s’il en est, avec ce couple mythique sacrifiant son bonheur pour préserver la patrie. L’Angleterre saura faire face aux nouveaux sacrifices qui s’imposent pour stopper l’invasion d’un nouveau tyran, Adolf Hitler. Le pari fut réussi sur tous les points, Churchill faisant de Lady Hamilton son film favori. La sortie américaine fit grand bruit aussi, l’association isolationniste AFC (America First Committee) fustigeant Lady Hamilton et son appel trop explicite. Accusé d’espionnage et de propagande sur le territoire américain, Alexander Korda échappa miraculeusement aux charges puisque cinq jours avant sa comparution devant le Senate Foreign Relations Committee l’attaque de Pearl Harbor engageait définitivement les États-Unis dans la Deuxième Guerre mondiale. » – DVD Classik

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Alexander Korda

Année

1941

Titre original

That Hamilton Woman

Durée

128 minutes

Auteur(s) / Scénario

Walter Reisch, R.C. Sherriff

Format de diffusion

Blu Ray

Détails

Interprètes

Vivian Leigh (Lady Emma Hamilton), Laurence Olivier (Lord Horatio Nelson), Alan Mowbray (Sir William Hamilton), Sara Allgood (Mrs. Cadogan-Lyon), Gladys Cooper (Lady Frances Nelson)…

Direction photographie

Rudolph Maté

Montage

William A. Wilmarth

Couleur

N&B

Coproduction

Alexander Korda

Distributeur

Park Circus

Musique

Miklós Rózsa

Son

William A. Wilmarth

Pays

Grande Bretagne

Critiques

Lady Hamilton

  • Jeudi 23 novembre 2017 - 18 h 00

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Lady Hamilton

  • Lundi 27 novembre 2017 - 15 h 15

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Programme 2023

Programme 2023

Télécharger le programme