La Trace

"La Trace" de Bernard Favre

La Trace

Bernard Favre

1983

103 min.

VF

Royaume de Savoie, septembre 1859. Victor-Emmanuel II est en guerre contre l'Autriche. Joseph, paysan-colporteur, va prendre la route, l'hiver durant, pour vendre ses articles de mercerie dans le nord de l'Italie, laissant sa femme enceinte et sa famille au village. Mais il perd presque aussitôt son mulet…

La Trace se déroule dans un univers à lidentité et aux frontières encore incertaines, véritable mosaïque de langues et de dialectes à cheval entre la France et le Royaume dItalie en route vers son unification. « En route » pourrait dailleurs être un titre alternatif au film de Bernard Favre. À travers le périple de Joseph – périple qui possède, au sein de l’économie du récit, une dimension cyclique qui est en elle-même tout un symbole – cest un monde et une époque en pleine mutation que capture le film, un monde bigarré saisi à travers ses petites gens, ses métiers et ses dialectes : Joseph sexprime ainsi la plupart du temps en francoprovençal. Le cinéaste donne dès louverture à son film une dimension picaresque et le confronte à des rencontres improbables (lanarchiste, laccordéoniste – interprété par le musicien Marc Perrone –, des vendeurs dimages pieuses…). Rencontres qui captent lesprit dune époque, mais aussi son mouvement : à son retour chez lui, et à sa grande surprise, Joseph nest plus « italien », mais français. La Savoie vient tout juste d’être annexée à la France de Napoléon III, soutien de lunification italienne. 

On a souvent comparé La Traceau Juge et l’Assassinde Bertrand Tavernier, sorti sept ans auparavant. Ce nest pas tout à fait un hasard, puisque le film de Bernard Favre a été co-scénarisé par Tavernier, qui a participé à son financement. À travers ces films-compagnons, ainsi quauxCamisardsde René Allio (sorti en 1972) ou à Que la fête commence(1975) du même Tavernier, cest une nouvelle manière de représenter lhistoire qui émerge alors dans le cinéma français. La Trace, porté par Richard Berry dont cest lun des premiers rôles marquants, est aussi à sa façon un récit daventure, ce dont témoigne son affiche originale dessinée par le grand Moebius.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Bernard Favre

Année

1983

Durée

103 minutes

Date Sortie française

Mercredi 21 décembre 1983

Auteur(s) / Scénario

Bernard Favre, Bertrand Tavernier

Format de diffusion

35 mm

Détails

Interprètes

Richard Berry (Joseph Extrassiaz), Bérangère Bonvoisin (la femme de Joseph), Sophie Chemineau (la sœur de Joseph),  Marc Perrone (l’accordéoniste), Robin Renucci (le travailleur immigré à Milan)…

Direction photographie

Francis Gondre

Montage

Emmanuelle Thibault

Couleur

Couleur

Distributeur

Tamasa

Musique

Marc Perrone, Nicola Piovani

Son

Roger Letellier

Décors

Patrice Mercier

Producteur(trice)

Bernard-P. Guiremand, Claude Nedjar, Bertrand Tavernier

Pays

France Suisse

Critiques

 

La Trace

  • Mardi 16 novembre 2021 - 14 h 00

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

La Trace

  • Samedi 20 novembre 2021 - 16 h 10

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Le programme du Festival 2021

Le programme du Festival du film d'histoire 2021

Télécharger le programme