Unipop Histoire - La rééducation de la jeunesse déviante dans l'Espagne franquiste par Amélie Nuq

Date de début :

Date de fin :

Le 13 mai 2024 | 18h30 à 20h00 | Cinéma Jean Eustache, Pessac.

Conférence « La rééducation de la jeunesse déviante dans l'Espagne franquiste » par Amélie Nuq

En avril 1939, Francisco Franco arrive au pouvoir après trois ans de guerre qui ont déchiré le pays. Une répression féroce s’abat sur le camp des vaincus (les « rouges ») et touche hommes, femmes et enfants. Des institutions disciplinaires telles que les maisons de redressement, qui existaient avant la guerre civile espagnole d’une part, et dans beaucoup d’autres pays européens d’autre part, sont-elles utilisées dans cette perspective répressive ? C’est l’une des questions auxquelles cette conférence répondra, qui s’attachera aussi à décrire le sort des « polissonnes » et des « chapardeurs » internés en maison de redressement en Espagne durant la dictature franquiste.

Agrégée d’histoire, ancienne élève de l’ENS de Lyon, Amélie Nuq est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université Grenoble Alpes et membre du LARHRA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, UMR5190). Spécialiste de l’histoire de l’Espagne contemporaine, elle travaille notamment sur la jeunesse des classes populaires, l’histoire des normes et de la déviance, l’histoire des femmes et du genre. Elle a consacré sa thèse à La rééducation des jeunes déviants dans les maisons de redressement de l’Espagne franquiste (1939-1975).

Le film : 16h15 & 20h30 | La Mauvaise éducation de Pedro Almodóvar