"Roman historique et archéologie au XIXe siècle" par Claude Aziza

"Roman historique et archéologie au XIXe siècle" par Claude Aziza

Le roman historique et l’archéologie sont nés pour ainsi dire en même temps. Chacun d’eux plonge ses racines dans l’Histoire mais le premier fait partie des Belles Lettres alors que la seconde entre dans le champ des Sciences humaines. Pourtant, tout au long du XIXe siècle, se tissent d’invisibles liens entre les découvertes archéologiques et les productions fictionnelles à sujet antique. L’Égypte, la Grèce, Rome, l’Afrique inspirent les romanciers qui marchent sur les pas des archéologues. Thèbes, Cnossos, Troie, Pompéi, Rome, Carthage, Jérusalem, autant de noms qui suscitent un imaginaire dont la poésie masque l’érudition.

Biographie de l'intervenant(e)

Claude Aziza

Claude Aziza

Agrégé de Lettres classiques et maître de conférences honoraire de latin à l'Université Paris III Sorbonne Nouvelle, spécialiste – entre autres – de l’Antiquité, son histoire et ses systèmes de représentation, Claude Aziza est aussi un passionné de cinéma. Intervenant régulier de l’Université populaire d’histoire, il est le secrétaire général du Festival du film d’histoire de Pessac. Il a publié de nombreux ouvrages dont Néron : le mal aimé de l’Histoire ; Le péplum, un mauvais genre ; Le Guide de l’Antiquité imaginaire et tout récemment le Dictionnaire du Western avec Jean-Marie Tixier.

Intervenant régulier de l'Unipop Histoire. Ses participations : Néron, le mal-aimé de l'histoire ; Rome par ses historiens ; Le peplum, un mauvais genre ; Pompéï ou le volcan providentiel ; Les procès de Jésus ; Egyptologie, égyptomanie, égyptofolie.

Détails de la soirée

Détails de la rencontre :

"Roman historique et archéologie au XIXe siècle" par Claude Aziza

Le roman historique et l’archéologie sont nés pour ainsi dire en même temps. Chacun d’eux plonge ses racines dans l’Histoire mais le premier fait partie des Belles Lettres alors que la seconde entre dans le champ des Sciences humaines. Pourtant, tout au long du XIXe siècle, se tissent d’invisibles liens entre les découvertes archéologiques et les productions fictionnelles à sujet antique. L’Égypte, la Grèce, Rome, l’Afrique inspirent les romanciers qui marchent sur les pas des archéologues. Thèbes, Cnossos, Troie, Pompéi, Rome, Carthage, Jérusalem, autant de noms qui suscitent un imaginaire dont la poésie masque l’érudition.

Détails des films projetés :

Roma

La Rome des années folles. Un jeune collégien apprend le latin dans un environnement soucieux de religion, de morale et de discipline. Il vibre aux épisodes de l’histoire romaine, démonstrations historiques à l’appui : le passage d’un maigrelet Rubicon, sous la conduite d’un prof ridicule et touchant. Plus grand, il va au théâtre, pour admirer un histrion sur le retour, dans le Jules César de Shakespeare. Cinéma en famille, pour dévorer des yeux à la fois un mélodramatique Quo Vadis ? et... sa voisine, l’épouse provocante d’un notable bourgeois. Car il faut bien que jeunesse se fasse... Fantasmes felliniens de la Rome antique et de ses Messaline. Les images du passé qui, surgissant du fond du métro, s’effacent dès qu’exposées au présent ne sont-elles pas le symbole de la nostalgie d’un réalisateur pour le vert paradis des amours enfantines ? – Claude Aziza

Roma

La Rome des années folles. Un jeune collégien apprend le latin dans un environnement soucieux de religion, de morale et de discipline. Il vibre aux épisodes de l’histoire romaine, démonstrations historiques à l’appui : le passage d’un maigrelet Rubicon, sous la conduite d’un prof ridicule et touchant. Plus grand, il va au théâtre, pour admirer un histrion sur le retour, dans le Jules César de Shakespeare. Cinéma en famille, pour dévorer des yeux à la fois un mélodramatique Quo Vadis ? et... sa voisine, l’épouse provocante d’un notable bourgeois. Car il faut bien que jeunesse se fasse... Fantasmes felliniens de la Rome antique et de ses Messaline. Les images du passé qui, surgissant du fond du métro, s’effacent dès qu’exposées au présent ne sont-elles pas le symbole de la nostalgie d’un réalisateur pour le vert paradis des amours enfantines ? – Claude Aziza

Tout le programme en PDF

Tout le programme du festival 2018 en PDF

Télécharger le programme

Agenda Unipop

Présentation de l'Unipop Mode d’emploi

alt-little-img-txt-card-square

Hors Festival, l'Unipop propose chaque année, de septembre à juin, un programme inédit de 33 cours d'histoire accompagnés de films...

Découvrez l'Unipop