L'Italie, laboratoire du populisme

L'Italie, laboratoire du populisme

Laboratoire politique où l’expression démocratique bouillonne, l’Italie perpétue une longue tradition de populisme. Depuis 20 ans, le pays en a expérimenté 3 formes impor- tantes : La Ligue du Nord, le berlusconisme (Forza Italia) et le Mouvement cinq étoiles. 3 courants qui coexistent aujourd’hui et qui regroupent presque plus de la moitié d’un électorat qui rejette la classe politique. Pourtant « les mêmes personnes peuvent à la fois rejeter la politique et se montrer intéressées par de nouvelles formes d’expression et de participation à la politique. » Il faut « suivre l'Italie, parce qu’il s’y passe des phénomènes annonciateurs d’évolutions dans les autres pays européens avec bien sûr leurs spécificités. »

Biographie de l'intervenant(e)

Marc Lazar

Marc Lazar

Marc Lazar est professeur des universités en histoire et sociologie politique à l’IEP de Paris et à la Luiss de Rome. Il dirige le Centre d’histoire de Sciences Po et le Groupe de recherches pluridisciplinaires sur l’Italie contemporaine. Il est spécialiste de la gauche européenne et de la vie politique en France et en Italie.

Parmi ses ouvrages : L’Italie contemporaine de 1945 à nos jours, ou encore L’Italie à la dérive : Le moment Berlusconi.

COURS à l'UNIPOP HISTOIRE : La politique à l'italienne ; Italie, les années de plomb.

Détails de la soirée

Détails de la rencontre :

L'Italie, laboratoire du populisme

Laboratoire politique où l’expression démocratique bouillonne, l’Italie perpétue une longue tradition de populisme. Depuis 20 ans, le pays en a expérimenté 3 formes importantes : La Ligue du Nord, le berlusconisme (Forza Italia) et le Mouvement cinq étoiles. 3 courants qui coexistent aujourd’hui et qui regroupent presque plus de la moitié d’un électorat qui rejette la classe politique. Pourtant « les mêmes personnes peuvent à la fois rejeter la politique et se montrer intéressées par de nouvelles formes d’expression et de participation à la politique. » Il faut « suivre l'Italie, parce qu’il s’y passe des phénomènes annonciateurs d’évolutions dans les autres pays européens avec bien sûr leurs spécificités. » 

Détails des films projetés :

Videocracy

Portrait en creux de l'ère Berlusconi, Videocracy s'interroge sur le paysage audiovisuel italien des trente dernières années. Le documentaire dresse le portrait d’Italiens (mécanicien, agent de starlettes, patron d’une agence de paparazzis) pour montrer l’influence de Silvio Berlusconi sur les « esprits » et les médias italiens. À la tête d'un puissant empire médiatique, presse et chaînes de télévision, puis en tant que Président du Conseil, Berlusconi a créé un système de divertissement télévisuel et politique d’une grande influence jusqu’au contenu des publicités à la télévision.

Présentation de l'Unipop Mode d’emploi

alt-little-img-txt-card-square

Hors Festival, l'Unipop propose chaque année, de septembre à juin, un programme inédit de 33 cours d'histoire accompagnés de films...

Découvrez l'Unipop