Le programme et les dispositifs 2017

Le programme scolaire

Cette année, le programme pédagogique est diffusé dans tous les établissements aquitains à partir du mois d’avril, et permet aux établissements de se positionner sur des séances du Festival dès le printemps.
 

Les séances sèches

Elles offrent la possibilité à une classe d’assister simplement à la projection d’un film du programme scolaire du Festival, sans intervention.
Sauf interdiction légale, tous les films de la programmation sont également proposés en séance scolaire sur demande.
 

La classe découverte

Ce dispositif consiste à proposer la projection d’un film sur le thème, suivie d’une intervention pédagogique pour permettre aux élèves de découvrir une cinématographie différente et ainsi, les sensibiliser à la culture et l’histoire d’un autre pays, par une approche artistique, littéraire et cinématographique.
 

La classe passeport

Organisée sur une journée entière autour d’un thème précis, elle donne l’occasion aux élèves de réellement participer au Festival, d’assister à deux projections et de rencontrer un spécialiste : un enseignant, un professionnel du cinéma pour l’objectif « éducation à l’image » ou un historien (ou un spécialiste du sujet abordé) pour la sensibilisation au thème de l’année. Le but est de permettre aux élèves d’identifier des repères historiques, géographiques, civiques, culturels pour comprendre l’évolution et la complexité du monde actuel et des repères cinématographiques pour enrichir leurs connaissances et leur culture cinématographiques et développer leur regard critique. La journée est éventuellement complétée par la visite d’une exposition.
 

La classe citoyenne

Ce dispositif consiste à proposer la projection d’un film sur le thème, suivie d’une conférence, dans la salle du Conseil Municipal, et de sensibiliser les élèves aux questions de citoyenneté.
 

La classe cinéma
Ce dispositif consiste à proposer l’étude d’un cinéaste et de son œuvre. Organisée sur une journée entière, elle donne l’occasion aux élèves de réellement participer au Festival, d’assister à deux projections et de rencontrer un spécialiste : un enseignant, un professionnel du cinéma pour l’objectif « éducation à l’image ». Le but est de permettre aux élèves de découvrir un réalisateur et ses films, d’enrichir leurs connaissances et leur culture cinématographiques et de développer leur regard critique.
 

La classe philo
Une classe spécialement conçue pour les lycéens de terminale. Elle propose, autour d’un film, une conférence ou un atelier de réflexion philosophique.
 

L’Atelier Critiques
Il a pour objet de permettre à six lycéens volontaires (de la métropole bordelaise) de participer au Festival en tant que « journalistes en herbes ». Après un stage de formation en octobre, les élèves retenus par le Rectorat et le Festival, seront immergés dans la manifestation. Encadrés par des enseignants et un critique de cinéma, les lycéens écriront des articles de fond, des critiques de films, réaliseront des interviews et alimenteront ainsi quotidiennement les sites Internet du Festival et du Rectorat.

 

***
Un nouvel outil pour les enseignants : le Ciné-Dossiers
Ce livre pédagogique est disponible, pour les enseignants inscrits au Festival, au cinéma Jean Eustache.

Il est également en vente au tarif de 15€, au Festival du Film d’Histoire, au cinéma Jean Eustache et à l’Atelier Canopé 33 de Mérignac.

Pour chacun des 26 films du Festival proposés, 6 pages comprenant :
› Fiche de présentation
› Contextes historique et cinématographique
› Analyses
› Pistes pédagogiques et ressources documentaires.

Un livre de 172 pages avec une introduction historique par Philippe Chassaigne, professeur d’histoire contemporaine des pays anglo-saxons (XIXe-XXe siècles) et une introduction cinématographique par Jean-François Baillon, professeur de cinéma, histoire des idées et civilisation britannique, tous deux à l’Université de Bordeaux-Montaigne.

Des extraits de ce livre sont également disponibles sur le site Internet, dans la rubrique Documents pédagogiques.

*****

 

Le Prix Bernard Landier décerné par le jury des lycéens – catégorie documentaire
Créé à l’occasion du 12e Festival, il réunit neuf lycéens qui constituent un jury et décernent le Prix Bernard Landier. Ces lycéens choisis sur la base du volontariat dans plusieurs lycées de la métropole bordelaise, suivent toutes les projections des documentaires en compétition dans le cadre du prix du documentaire historique. Le jury est encadré par un(e) pédagogue afin de permettre de réelles discussions et de favoriser l’émergence d’une décision à la majorité, et présidé par un(e) réalisateur/réaliatrice. Le prix est remis, par les lycéens, lors de la cérémonie de clôture.
Télécharger la FICHE D’INSCRIPTION POUR LE JURY LYCÉEN

 

 

Le Groupe pédagogique
Le programme scolaire est élaboré tout au long de l’année par un groupe pédagogique constitué d’enseignants, de passionnés de cinéma, de membres de l’équipe du Festival et de représentants des institutions éducatives.
Ce groupe travaille à la programmation, au développement des dispositifs, à la rédaction du livre pédagogique, et s’implique sur les interventions pendant le Festival.
Nous les remercions pour leur implication, leur soutien et leur enthousiasme.

François Aymé, commissaire général du Festival

Claude Aziza, secrétaire général du Festival

Jean-François Baillon, professeur de cinéma, histoire des idées et civilisation britannique à l’Université de Bordeaux-Montaigne
Boris Barbiéri, rédacteur du catalogue du Festival

Jean-François Cazeaux, conseiller académique pour la culture artistique au Rectorat de Bordeaux (chargé de « cinéma-audiovisuel »)

Alain Charlier, professeur d’Histoire-Géographie
Philippe Chassaigne, professeur d’histoire contemporaine des pays anglo-saxons (XIXe-XXe siècles) à l’Université de Bordeaux-Montaigne
Jean-Philippe Cimetière, professeur de lettres

Virginie Courrèges, professeur de lettres
Isabelle Depaire, directrice de l’Atelier Canopé de la Gironde

Jean-Michel Gaillard, professeur d’histoire-géographie

Anne-Claire Gascoin, directrice adjointe du cinéma Jean Eustache

Michèle Hédin, membre du Conseil d’administration du Festival du film d’histoire

Jean-Jacques Issouli, professeur de lettres.
Dominique Jobard, professeur de philosophie

Catherine Lafon-Tallet, conseillère pédagogique « circonscription Pessac-Cestas »
Jean Laurenti, professeur d’histoire-géographie

Yves Legay, ancien conseiller pédagogique

Sandra Mourad, conseiller académique pour la culture artistique (chargée de « Lycéens et apprentis au cinéma »)

Julia Pereira, adjointe au commissaire général du Festival

Elisabeth Rhodas, professeur d’allemand et de cinéma

Patrick Richet, ancien professeur d’histoire-géographie

Christian Salles, Conseiller académique Arts et Culture au Rectorat de Bordeaux

Bruno Scheurer, administration et organisation du Festival

Jean-Marie Tixier, président du cinéma Jean Eustache

Nathalie Vard, conseillère pédagogique départementale « Arts visuels »

Edith Yildizoglu, professeur documentaliste

 

Livre scolaire 2017

Programme pédagogique 2017

Télécharger le document