MOI, DANIEL BLAKE

Moi Daniel Blake

Adapté à partir de la 4e

Dans le cadre du Festival, présenté dans le dispositif : CLASSE CINÉMA Ken Loach et dans le dispositif : CLASSE CITOYENNE La fin de l'État providence ?

[I, DANIEL BLAKE]


Ken Loach – GB, 2016, 1h31, coul, vostf. Avec Dave Johns, Hayley Squires...


À la suite de problèmes cardiaques, Daniel Blake, 59 ans, est contraint par son médecin d’arrêter de travailler et doit faire appel à l’aide sociale. Malgré son état de santé, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Daniel croise la route de Katie, mère célibataire, à qui les services sociaux ont proposé un logement à 450 km de chez elle...

Ken Loach, fidèle à ses convictions, pointe les aberrations du système social britannique et l’abandon de l’esprit de solidarité. L’auteur adopte le point de vue de gens ordinaires, déclassés puis exclus. Il donne à ce drame du quotidien une force dramatique qui s’appuie à la fois sur un jeu naturaliste et une sobriété de la mise en scène. Une œuvre magistrale et accessible qui donnera à voir aux élèves le « revers social » de la médaille de la Grande-Bretagne.

DANS LE CINÉ-DOSSIER

  • De l'État-providence à "l'État-pénitence"
  • A la recherche de l'authenticité. L'idée du film
  • Portrait de Ken Loach, un réalisateur engagé
  • Un premier dialogue de sourds
  • Un autre face-à-face : Katie, la Loi et l'Ordre
  • Filmer les acteurs et les lieux
  • Le testament de Daniel Blake
  • Deux critiques pour un débat
  • Les références bibliographiques et filmographiques

PISTES PÉDAGOGIQUES

Classe cinéma :

  • La critique du système éducatif et social britannique
  • L’art de la mise en scène de Ken Loach
  • Le regard critique et humaniste
  • Cinéma social, fiction et documentaire ; émotion et souci de la vraisemblance
  • Dialogue dans un parcours de vie cinématographique : Kes, 1969, et Moi, Daniel Blake, 2016.

Classe citoyenne :

  • Le système social britannique, entre bureaucratie et dysfonctionnements 
  • Le cinéma social et politique de Ken Loach
  • La représentation des gens modestes à l’écran
  • L’esprit de solidarité