LA PASSION VAN GOGH

Image film La passion Van Gogh

Bande annonce LA PASSION VAN GOGH en cliquant ici

[Loving Vincent] Dorota Kobiela et Hugh Welchman – GB/Pologne, 2017, 1h35, animation, coul, VF. Avec la voix de Pierre Niney.


A l’été 1891, la nouvelle du suicide de Vincent Van Gogh attriste son ami le facteur Roulin. Il charge son fils Armand de monter à Paris remettre en mains propres une lettre oubliée de Vincent à son frère Théo. Celui-ci est introuvable ; Armand commence alors son enquête qui le conduira à rencontrer tous ceux qui ont connu le peintre...

Armand servira de guide aux élèves dans une quête qui dépasse la restitution d’une lettre égarée. C’est du destin tragique d’un artiste torturé et incompris, d’une peinture flamboyante, à nulle autre pareille, qu’il est ici question. « Eh bien, vraiment, nous ne pouvons faire parler que nos tableaux » écrivait Vincent à son frère. Prenant cette phrase comme boussole, les cinéastes se sont lancés dans une aventure inouïe : 120 tableaux ont servi de matrices à 56 000 toiles peintes à la main (il en faut 12 pour une seconde du film). A l’arrivée un film éblouissant et d’une fluidité envoûtante. La découverte d’un artiste et d’un univers incontournables.

 

À PARTIR DE LA 2nde

NOTIONS CLÉS

  • La vie et l’œuvre de Van Gogh
  • Le milieu artistique en France fin XIXe (peintres et marchands d’art)
  • Un peintre à la charnière de l’impressionnisme, du fauvisme et de l’expressionnisme
  • Les procédés du cinéma d’animation : image par image, rotoscopie