Plaindre Aliénor d’Aquitaine ?

Aliénor d’Aquitaine

Plaindre Aliénor d’Aquitaine ?

Débat

60 min.

Aliénor d’Aquitaine est certainement la reine médiévale la plus connue aujourd’hui. Il faut dire qu’elle a tout pour fasciner : reine de France puis d’Angleterre, mère de dix enfants dont deux rois (Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre), elle incarna au côté de son époux Henri II, l’empire Plantagenêt pendant plus d’un demi-siècle. Le hasard a aussi voulu qu’elle meurt, à 80 ans ou presque, l’année même de la fin de cet empire, à la suite de la prise de la Normandie par Philippe Auguste. Mais sa longévité n’a d’égal que celle du mythe qu’elle nourrit depuis 800 ans. Les chroniqueurs médiévaux, impressionnés ou révulsés, s’en étaient déjà donné à cœur joie, les écrivains et les artistes les ont suivis (de Shakespeare à Katharine Hepburn qui l’incarna dans Un lion en hiver en 1968) et les historiens eux-mêmes sont parfois tombés dans ce mythe, qui intriguait tant Georges Duby qui fit d’Aliénor la première de ses Dames du xiie siècle. Homosexuelle, incestueuse, guerrière, mécène, sublime, hargneuse, vertueuse, infidèle, etc. Faire le tri dans tous les traits qu’on lui prête sera l’objectif de ce café histoire, qui partira de ce que les sources du Moyen Âge nous disent vraiment. Au croisement de l’histoire politique et de l’histoire du genre, la trajectoire d’Aliénor a fini par faire de la dame d’Aquitaine une dame au moins européenne. Nous l’accompagnerons dans quelques lieux clefs de sa vie et de son mythe : Poitiers, Antioche, Londres, Salisbury, Mirebeau, Fontevraud et Broadway.

Avec

Fabien Paquet

Fabien Paquet

Agrégé d’histoire et chargé de cours en histoire médiévale à l’Université de Caen Normandie. Il collabore avec L’Histoire, où il coordonne régulièrement les dossiers d’histoire médiévale (entre autres sur l’empire Plantagenêt, la guerre de Cent ans et Guillaume le Conquérant).

Le programme 2017

Tout le programme du festival 2017 en PDF

Télécharger le programme

Plaindre Aliénor d'Aquitaine ?