Secret défense

Secret défense

Secret défense

Hidden Agenda

Ken Loach

1990

108 min.

DVD

Paul Sullivan, un avocat américain spécialisé dans la défense des droits civiques, est assassiné à Belfast, en compagnie d’un activiste de l’IRA, l’Armée républicaine irlandaise. La police locale mène l’enquête, qui se focalise bientôt sur un mystérieux enregistement audio impliquant plusieurs responsables politiques de premier plan…

« Hidden Agenda est un film à part dans la filmographie de Ken Loach où l’aspect social n’est quasiment pas abordé (le film est purement politique) et où au niveau de la forme il adopte un genre a priori très peu « loachien », le thriller. Mais s’en étonner serait simplifier la démarche de Loach et oublier que des œuvres “atypiques” (c’est à dire ne rentrant pas dans le cadre du drame social à l’anglaise auquel on le limite un peu vite), il en a quand même signé beaucoup !

Hidden Agenda est plus précisément un thriller complotiste, genre où excellent plutôt les Américains. Ici Loach se ré-approprie le genre. Il ne cède pas aux scènes d’action pour accélérer le rythme et appuyer son propos. Loach filme comme toujours, de façon réaliste, sans effets décoratifs. Loach prend son sujet très au sérieux, au premier degré et filme avec un souci d’utilité. Toutes les scènes n’ont que pour but de montrer l’horreur de la machination conservatrice et de la répression anglaise en Irlande du Nord.

Aussi improbable que semble le scénario, il est pourtant partiellement basé sur des faits réels. Ainsi le personnage du détective Kerrigan est largement inspiré du détective John Stalker qui a enquêté sur des meurtres de membres de l’IRA par les forces britanniques au milieu des années 80 avant de se voir écarté de l’enquête. Histoire adaptée la même année, en 1990, sur le petit écran dans Shoot to Kill par Michael Eaton et Peter Kosminsky. Mais ici Loach et Allen s’en détachent notablement ajoutant le couple d’activistes américains et une histoire de cassette (qui serait la preuve d’un complot mené par les conservateurs pour renverser le gouvernement travailliste).

Evidemment à sa sortie, le film a soulevé une tornade de polémiques. Thatcher, qui a prôné la ligne dure face à l’IRA, est encore au pouvoir. Et même si à la fin des années 80, quelques pistes d’espoir existent, la tension reste très forte en Irlande du Nord et l’IRA n’a pas encore déposé les armes.

Le film, écrit et réalisé par deux Anglais, est vu par certains comme un film de propagande pro-IRA, notamment par le célèbre critique Alexander Walker. Et de façon non surprenante, Hidden Agenda sera mieux accueilli à l’étranger, notamment au festival de Cannes où il décrochera le prix du jury. Pas échaudé, Loach reviendra sur la question irlandaise notamment via The Wind that Shakes the Barley (Le Vent se lève, 2006) – film qui lui vaudra sa première palme d’or à Cannes – et Jimmy’s Hall (2014).

Hidden Agenda constitue la première collaboration au cinéma de Loach avec le scénariste de Manchester Jim Allen mais ils avaient déjà travaillé ensemble sur la mini série Days of Hope (1975) et deux téléfilms (single plays). Ils collaboreront à nouveau sur Raining Stones (1993) et Land of Freedom (1995). » – Cinéma de rien

 

Biographie du réalisateur(rice)

Ken Loach

Films réalisés

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Ken Loach

Année

1990

Titre original

Hidden Agenda

Durée

108 minutes

Date Sortie française

mer, 08/28/1991 - 12:00

Auteur(s) / Scénario

Jim Allen

Version langue

VOSTF

Détails

Interprètes

Frances McDormand (Ingrid Jessner), Brian Cox (Kerrigan), Brad Dourif (Paul Sullivan), Mai Zetterling (Moa), Bernard Archard (Sir Robert Neil)…

Direction photographie

Clive Tickner

Montage

Jonathan Morris

Couleur

Couleur

Distributeur

Park Circus

Musique

Stewart Copeland

Son

Simon Okin

Producteur(trice)

Eric Fellner, Rebecca O’Brien

Pays

Grande Bretagne

Le programme 2017

Tout le programme du festival 2017 en PDF

Télécharger le programme

Secret défense

Réserver en ligne

Secret défense

Réserver en ligne