Les États généraux, un mythe républicain ?

Unipop Histoire 2019-2020

Les États généraux, un mythe républicain ?

UniPop Histoire

80 min.

À partir de 1978, l’année où ils cessent d’exister après leur transformation en Assemblée nationale puis en Constituante, les États généraux sont devenus un mythe de la Nation France, capables de résoudre par la seule invocation de leur nom tous les problèmes de notre vie politique et de notre société. Comme si, en mourant, ils s’étaient dotés de la capacité d’un phénix, cet oiseau mythologique qui, une fois dévoré par le feu, renaissait de ses cendres. Étonnante évolution d’une institution d’Ancien Régime devenue symbole d’une modernité permanente. Comment l’expliquer quitte à contredire ceux qui se contentent de les voir naître et mourir en 89 !

Avec

Anne-Marie Cocula

Anne-Marie Cocula

Agrégée d’histoire, présidente du Centre François Mauriac de Malagar et ancienne présidente de l’Université Bordeaux Montaigne. Ses travaux ont principalement porté sur l’époque des guerres de religion, sur les institutions de Bordeaux et de Guyenne à l’époque de Montaigne et de La Boétie, et sur l’histoire de la Dordogne et du Périgord auxquels elle a consacré de nombreux ouvrages dont L’Estuaire de la Gironde : histoire d’une rivière au long cours ; Histoire de Bordeaux (éd. Le Pérégrinateur, 2010) ; Étienne de La Boétie (Éd. Sud Ouest, 1995) ; Bergerac : histoire en images ; Montaigne aux champs et le beau livre Périgord. 

Cours Unipop Histoire précédents : Les guerres de religion ; Les procès d’Ancien régime aux XVIe et XVIIe siècles ; Louis XIV et les arts ; Histoire de la sorcellerie ; Cyrano de Bergerac ; Bordeaux la rebelle ; La guerre de Trente Ans (1618-1648).

 

 

Le programme 2018

Tout le programme du festival 2018 en PDF

Télécharger le programme