Le music-hall en France, de la Belle Epoque aux Années Folles

Le music-hall en France, de la Belle Epoque aux Années Folles

UniPop Histoire

80 min.

Hormis le cinéma, le music-hall est certainement la forme spectaculaire la plus en vogue au début du XXe siècle. L’image associée de strass, paillettes et plumes se cristallise durant cette période, au cours de laquelle le music-hall passe d’une série de numéros séparés, assez proches du cirque, à la revue qui consacre le règne de la danse et du costume. Des décors somptueux aux vedettes, en particulier féminines, le music-hall cherche à fixer une forme autonome vis-à-vis du ballet, de la chanson, du cirque et du théâtre, dont il reprend quelques éléments afin de créer un genre nouveau. On a retenu les noms de Joséphine Baker, de Mistinguett ou de Maurice Chevalier, mais le music-hall est aussi une étape dans la recherche d’un dispositif scénique, de décors et d’hybridation entre des genres artistiques qui va influencer le monde de l’art.

Avec

Nathalie Coutelet

Maître de conférences au département Théâtre de l’Université Paris 8, Nathalie Coutelet s’intéresse à l’histoire de la mise en scène au théâtre, aux formes de démocratisation du spectacle, à l’histoire du music-hall et des artistes noirs du spectacle vivant.

Elle a publié notamment Étranges artistes sur la scène des Folies-Bergère, Presses universitaires de Vincennes, 2014.

Le programme 2018

Tout le programme du festival 2018 en PDF

Télécharger le programme