Le conquistador perdu

Le conquistador perdu

Café historique

60 min.

Alvar Nunez Cabeza de Vaca a dû naître vers la fin du XVème siècle, entre 1490 et 1500. Voué  au métier des armes,  il est   recruté comme second, avec la charge de trésorier et d’alguazil mayor (commissaire de police), par le gouverneur de Floride, Panfilo de Narvaez, qui se lance dans une expédition périlleuse, en territoire inconnu. Après bien des épisodes tragiques, Vaca et quelques compagnons échouent à Galverston Island, bloqués par la tempête, en proie à la faim et au désespoir qui ont creusé les rangs espagnols. Puis Cabeza de Vaca est amené seul sur la terre ferme par les Indiens.  Il faudra attendre près de six ans pour que  Cabeza de Vaca retrouve trois autres Espagnols.  Perdu dans l’ouest du Texas actuel, il a dû partager la vie des Indiens, a appris à les connaître, a apprécié leur courage et leur endurance.  En juillet 1536, à Mexico, prend fin le périple d’Alvar Nunez. Il est devenu un défenseur des Indiens, un partisan de la cohabitation pacifique .Charles Quint le nomme gouverneur de la province du Rio de La Plata, en 1541. Mais ses méthodes dérangent les colons du coin : ils complotent contre le nouveau gouverneur, l’arrêtent et l’embarquent enchaîné pour l’Espagne, où la calomnie l’envoie passer quelques années en exil en Afrique, à Oran. Rentré à Séville en 1551, il meurt entre 1556 et 1564.

 

Avec

Claude Aziza

Claude Aziza

Agrégé de Lettres classiques et maître de conférences honoraire de latin à l'Université Paris III Sorbonne Nouvelle, spécialiste – entre autres – de l’Antiquité, son histoire et ses systèmes de représentation, Claude Aziza est aussi un passionné de cinéma. Intervenant régulier de l’Université populaire d’histoire, il est le secrétaire général du Festival du film d’histoire de Pessac. Il a publié de nombreux ouvrages dont Néron : le mal aimé de l’Histoire ; Le péplum, un mauvais genre ; Le Guide de l’Antiquité imaginaire et tout récemment le Dictionnaire du Western avec Jean-Marie Tixier.

Intervenant régulier de l'Unipop Histoire. Ses participations : Néron, le mal-aimé de l'histoire ; Rome par ses historiens ; Le peplum, un mauvais genre ; Pompéï ou le volcan providentiel ; Les procès de Jésus ; Egyptologie, égyptomanie, égyptofolie.

Le conquistador perdu

  • Mardi 19 novembre 2019 - 15 h 30

  • Cinéma Jean Eustache
  • En présence de Claude Aziza

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme