Le cinéma de propagande nazi : Le Triomphe de la volonté

LE CINÉMA DE PROPAGANDE NAZI : LE TRIOMPHE DE LA VOLONTÉ

Le cinéma de propagande nazi : Le Triomphe de la volonté

Conférence

60 min.

LE CINÉMA DE PROPAGANDE NAZI : LE TRIOMPHE DE LA VOLONTÉ

À l’instar de tous les régimes totalitaires de l’Entre-deux-guerres le Troisième Reich accorde une grande importance au cinématographe, d’autant plus que l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler coïncide avec le triomphe du cinéma parlant. Dès la rentrée d’automne 1933 les services de Goebbels sont en capacité de projeter dans les salles un premier long métrage de fiction destiné en priorité à l’endoctrinement des jeunes générations, Le Jeune hitlérien Quex. Désormais, et jusqu’au dernier jour du Reich, la puissante industrie filmique allemande, identifiée, au premier rang, à la société UFA, associera inextricablement « art », « divertissement » et « propagande ».

L’œuvre de Leni Riefenstahl – cas exceptionnel, à l’époque, de femme cinéaste- témoigne de la réussite de cette alchimie délicate. Admirée et peut-être aimée du Führer – dont elle prétendra avoir repoussé les avances - elle réalise le film de référence sur les Jeux olympiques de Berlin, largement diffusé à travers le monde (Olympia, traduit en français par Les Dieux du stade), mais elle reste aujourd’hui dans l’histoire du cinéma  pour plus étonnant encore : la métamorphose du congrès annuel d’un parti politique en grandiose opéra national. Ce sera Le Triomphe de la volonté, film à usage interne destinée à une société à la fois sous le joug et subjuguée. Pour ce faire elle a réussi plier à sa « volonté » le parti tout entier, faisant du public, des militants et des dirigeants une matière plastique à la disposition de son démiurge et au service de son Guide. Le visionnage de ce film est une expérience unique, instructive et inquiétante.

Avec

Pascal Ory

Pascal Ory

Professeur émérite d’histoire contemporaine à la Sorbonne (Paris 1)    

Pascal Ory est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages portant sur l’histoire culturelle et politique des sociétés modernes, parmi lesquels Du Fascisme (rééd. Perrin, 2010),  La Belle Illusion. Culture et politique sous le signe du Front populaire (réédition CNRS Éditions, 2016), L’Invention du bronzage (rééd. Flammarion, collection « Champs », 2018). 

Derniers ouvrages parus : Peuple souverain. De la révolution populaire à la radicalité populiste (Gallimard, 2017), L’Entre deux-Mai. La crise d’où nous venons (Alma, 2018). Il vient d’éditer Edgar Morin. L’unité d’un homme (Robert Laffont, collection « Bouquins », 2018).

Le programme 2018

Tout le programme du festival 2018 en PDF

Télécharger le programme

Le cinéma de propagande nazi : Le Triomphe de la volonté

  • Mardi 20 novembre 2018 - 15 h 30

  • Cinéma Jean Eustache
  • En présence de Pascal Ory