Terre d'Espagne

Terre d'Espagne

Terre d'Espagne

The Spanish Earth

Joris Ivens

1937

52 min.

DVD

Le village de Fuentendueña entre Valence et Madrid est un bastion républicain que les troupes franquistes cherchent à investir. Paysans et soldats républicains sont associés pour résister aux agresseurs soutenus par les fascistes italiens et allemands…

« Terre d’Espagne a été tourné de mars à mai 1937. Élaboré à New York, à l’initiative d’intellectuels américains (dont Robert Flaherty et Dos Passos), le film devait servir à plaider la cause de l’Espagne républicaine auprès des pouvoirs politiques et de l’opinion publique. Premiers spectateurs du film achevé, le président Roosevelt se déclara très ému et Eleanor Roosevelt écrivit aussitôt un texte enthousiaste. Pour autant, on ne peut vraiment pas dire que l’Amérique du New Deal se rua au secours de la République espagnole menacée. Conçu comme un pur film de propagande, Terre d’Espagne est donc loin d’avoir atteint son but. Cette guerre a été perdue, annonçant une longue série de défaites. Néanmoins, près de soixante ans plus tard, le film reste un document passionnant. Moins sur la guerre d’Espagne, dont il ne montre finalement pas grand-chose, que sur la façon, naïve et maladroite, dont Joris Ivens et Hemingway concevaient le cinéma comme arme idéologique. Si certaines images restent fortes et émouvantes, celles des combats autour de Madrid, la majorité d’entre elles sont parasitées par l’emphase de la bande-son. Plutôt que de se contenter de quelques explications, le commentaire off, écrit et dit par Hemingway lui-même, opte pour un lyrisme de pacotille. “Voici les vrais visages des hommes qui vont au combat !”, s’exclame l’écrivain, tandis qu’on voit des visages tendus et fatigués qui se suffisent à eux-mêmes. En élève appliqué de l’école soviétique, Ivens abuse des effets de montage parallèle (les paysans aux champs, les soldats au front) et des contre-jours glorieux. Pour ne rien arranger, le moindre des faits et gestes de ce “peuple si brave” est ponctué par des sonneries de trompettes qui donnent des airs d’espagnolade à ce film militant. Tout est tellement surchargé que ces images finissent par paraître fausses et quasi hollywoodiennes. Un comble. Rien n’est plus ennuyeux que le catéchisme, surtout s’il se veut “révolutionnaire”… Quatre ans auparavant, Buñuel tournait Las Hurdes (Terre sans pain) où il faisait exploser les conventions du documentaire et les hypocrisies éducatives du film de dénonciation sociale. En faisant étalage de ses tricheries, en superposant les visages de paysans misérables et la musique de Brahms, il parvenait à saisir une vérité que Terre d’Espagne ne fait qu’effleurer. » – Libération, 26 juillet 1996.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Joris Ivens

Année

1937

Titre original

The Spanish Earth

Durée

52 minutes

Date Sortie française

Mercredi 6 avril 1938

Auteur(s) / Scénario

Joris Ivens, Prudencio de Pereda, John Dos Passos, Lillian Hellman, Ernest Hemingway, Archibald Macleish

Version langue

VOSTF

Thématiques abordées par le film
Guerre d'Espagne
Détails

Interprètes

Avec les voix d’Ernest Hemingway et John Dos Passos. Et, dans leur propre rôle : Dolorès Ibarruri, José Diaz, le Commandant Martinez de Aragón, Enrique Lister…

Direction photographie

John Fernhout, Joris Ivens

Montage

Helen van Dongen

Couleur

N&B

Production

Herman Shumlin

Distributeur

Tamasa Distribution

Musique

Marc Blitzstein, Virgil Thomson

Son

Irving Reis

Pays

Etats-Unis

Critiques

 

Le programme 2018

Tout le programme du festival 2018 en PDF

Télécharger le programme

Terre d'Espagne

  • Lundi 19 novembre 2018 - 11 h 40

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne