Mr Jones

Mr Jones

Mr Jones

Agnieszka Holland

2019

119 min.

VOSTF

Compétition officielle à la Berlinale 2019

1933. Gareth Jones, jeune reporter, s’intéresse de près à la fulgurante modernisation de l’Union soviétique. Comment Saline parvient-il donc à financer un tel essor ? Il sera l’un des très rares journalistes à relater la famine en Ukraine et celui dont s’inspirera George Orwell...

On connaît mal l’histoire du Gallois Gareth Jones, un jeune conseiller en politique étrangère de Lloyd George qui est parvenu le premier à interviewer Adolf Hitler à bord d’un avion et a ensuite entrepris, pendant l’hiver 1933, une enquête en Union soviétique qui l’a amené à être, contre toute tentative de le réduire au silence ou de démentir ses propos, le seul à témoigner dans les journaux sur l’Holodomor, la terrible famine qui a décimé des millions d’Ukrainiens. (…) C’est cette histoire que relate Agnieszka Holland dans Mr. Jones. Elle le fait en s’appuyant sur l’hypothèse selon laquelle le courage du geste de Jones aurait inspiré La Ferme des animaux à George Orwell, qui sert de fil rouge au scénario tandis qu’il est à sa table, en train d’écrire le fameux roman dont la préface originale critiquait ouvertement l’autocensure pratiquée par la presse britannique quant à l’« allié » soviétique. À cette figure fait pendant la «nemesis» de Jones : Walter Duranty, envoyé du New- York Times à Moscou, en fait à la solde de Staline, un personnage assez actuel en ce qu’il représente la lâcheté et la corruption des médias ainsi que le pouvoir de la désinformation. – Bénédicte Prot (Berlin, Février 2019) / Cineuropa.org

Le fait historique : La grande famine soviétique de 1932 - 1933, aujourd’hui bien documentée par les historiens depuis l’ouverture des archives à la chute de l’URSS, a provoqué la mort  de 6 millions de morts,  principalement en Ukraine (4 millions),  au Kazakhstan, au Kouban et en Oural. Cette grande famine n’a pas été causée par une catastrophe naturelle, elle est due à la collectivisation brutale des terres, à la confiscation excessive des récoltes et du cheptel par le pouvoir soviétique afin de financer une industrialisation à marche forcée par l’exportation des denrées alimentaires et enfin au confinement des populations affamées sur ordre de Staline. Gareth Jones fut l’un des rares journalistes présents sur place à en témoigner. Il fut ultérieurement assassiné par le NKVD. Walter Duranty (New York Times), qui nia la famine dans ses articles, reçut le Prix Pulitzer.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Agnieszka Holland

Année

2019

Durée

119 minutes

Auteur(s) / Scénario

 Andrea Chalupa

Format de diffusion

DCP

Détails

Interprètes

Avec JamesNorton (Gareth Jones), Vanessa Kirby (Ada Brooks), Peter Sarsgaard (Walter Duranty), Joseph Mawle (George Orwell)...  

Direction photographie

Tomasz Naumiuk

Montage

Michal Czarnecki

Couleur

N&B

Production

 Film Produkcja, Crab Apple Films, Kinorob

Distributeur

Condor vendeur international : WestEnd Films, Londres

Musique

Antoni Lazarkiewicz

Costumes

Galina Otenko, Ola Staszko

Décors

 Grzegorz Piatkowski

Producteur(trice)

Andrea Chalupa, Stanislaw Dziedzic, Klaudia Smieja

Pays

Pologne Royaume-Uni Ukraine

Critiques

Mr Jones

  • Jeudi 21 novembre 2019 - 14 h 30

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Mr Jones

  • Dimanche 24 novembre 2019 - 13 h 40

  • Cinéma Jean Eustache
  • En présence de Agnieszka Holland

Réserver en ligne

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme