Le Triomphe de la volonté

triomphe de la volonté

Le Triomphe de la volonté

Triumph des Willens

Leni Riefensthal

1935

114 min.

DVD

Reprenant l’intitulé du Congrès du parti nazi de Nuremberg organisé en 1934, le film a pour objectif d’exalter la puissance de l’Allemagne nazie. Les discours enflammés des hauts responsables du parti succèdent aux défilés militaires et aux parades en costumes traditionnels…

 

S’il est un film qui concentre sur lui la complexité et les paradoxes du film de propagande, c’est bien Le Triomphe de la volonté. Conçu pour témoigner du congrès du Parti nazi à Nuremberg, Hitler en confie la réalisation à la jeune cinéaste dont il avait repéré le premier film, Das Blaue Licht (1932). « Ma première réaction a été de lui dire que je n’avais jamais fait ce genre de choses et que je ne connaissais rien à l’organisation du parti. Je risquais de passer à côté de tout ce qu’il y avait d’intéressant à filmer, en supposant que je sois capable de seulement réaliser un “documentaire”. Hitler répondit que c’était exactement ce qu’il recherchait. Une personne bien informée de la hiérarchie du Parti réaliserait sans doute un film très didactique, mais ce n’était pas ce qu’il voulait. Il voulait un film qui émeuve et impressionne ceux qui en temps ordinaire ne s’intéressent pas à la politique. »

« Pourquoi qualifier Leni Riefenstahl de “cinéaste d’Hitler” ?
Hitler n’était encore qu’en campagne électorale pour la présidentielle lorsqu’il lui a proposé de réaliser ses films de propagande lorsqu’il arriverait au pouvoir. Elle a d’abord refusé, mais elle a très vite compris que ce serait une opportunité pour elle. En septembre 1933, elle tourne La Victoire de la foi sur le Congrès de Nuremberg où se tient, tous les ans un grand rassemblement nazi. L’année suivante, en septembre 1934, elle enchaîne avec Le Triomphe de la volonté. On la qualifie déjà de “cinéaste”, d’“égérie” ou de “douce amie” du Führer. À partir de là, elle tourne des films de propagande qu’on ne peut pas seulement qualifier de « nazis », mais qui sont des films sur Hitler. Où il y a Hitler et la masse. Elle n’a de compte à rendre qu’à lui, elle est sous ses ordres. Enfin, c’est beaucoup dire, car, en réalité, pendant le tournage, c’est plutôt lui qui est sous ses ordres.

De quel point de vue considérez-vous ses œuvres comme de grands films ?
Du point de vue technique, de la réalisation. Le Triomphe de la volonté est monté sur l’opposition permanente entre Hitler, souvent montré en contreplongée, et la masse, en plongée. Le film a été projeté à la Cinémathèque française jusqu’en 1960. Puis les projections ont cessé et elles ont repris en 2001. J’étais présent à l’une d’elles, parmi des historiens, étudiants, spécialistes de cinéma. Des spectateurs a priori, renseignés, parfaitement au courant de ce qu’était ce film où il y a beaucoup de musique et de défilés. Au bout d’un moment, on les entendait taper du pied, complètement happés par l’image. La force du film est là : montré à des populations très éduquées, il fonctionne encore. Imaginez son impact dans les années 30, auprès d’une population très peu informée. » – Jérôme Bimbenet (in Pleine Vie), auteur de la biographie Leni Riefenstahl, la cinéaste d’Hitler, Tallandier, 2015.

Pendant le festival : Conférence de Pascal Ory en introduction à la projection.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Leni Riefensthal

Année

1935

Titre original

Triumph des Willens

Durée

114 minutes

Date Sortie française

Jeudi 28 mars 1935

Auteur(s) / Scénario

Leni Riefenstahl, Walter Ruttmann

Version langue

VOSTF

Thématiques abordées par le film
Nazisme
Détails

Direction photographie

Sepp Allgeier, Karl Attenberger, Werner Bohne, Walter Frentz, Hans Gottschalk, Werner Hundhausen, Herbert Kebelmann, Albert Kling, Franz Koch, Herbert Kutschbach, Paul Lieberenz, Vlada Majic, Richard Nickel, Walter Riml, Arthur Schwertfeger, Károly Vass, Franz Weihmayr, Siegfried Weimann, Karl Wellert, Willy Zielke Son Siegfried Schulz, Ernst Schütz, Alice Ludwig, Bruno Hartwich

Montage

Leni Riefenstahl

Couleur

N&B

Production

Leni Riefenstahl

Distributeur

Domaine public

Musique

Herbert Windt

Pays

Allemagne

Critiques

 

Le programme 2018

Tout le programme du festival 2018 en PDF

Télécharger le programme

Le Triomphe de la volonté

  • Mardi 20 novembre 2018 - 17 h 00

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Le Triomphe de la volonté

  • Samedi 24 novembre 2018 - 10 h 45

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne