La Vie invisible d'Euridice Gusmão

Vie invisible

La Vie invisible d'Euridice Gusmão

A Vida invisível de Eurídice Gusmão

Karim Aïnouz

2019

140 min.

VOSTF

Prix Un Certain regard au Festival de Cannes 2019 - Prix du Jury et Prix du Syndicat Français de la Critique de Cinéma au Festival de Biarritz Amérique latine 2019

Rio de Janeiro, 1950. Deux jeunes sœurs inséparables rêvent, l’une d’une carrière de pianiste, l’autre du grand amour. Leur destin en décidera autrement...

L’esprit des telenovelas brésiliennes se retrouve dans La Vie invisible d’Eurídice Gusmão, adaptation audacieuse du roman de Martha Batalha, paru en 2015. Alors que le roman s’étalait sur plusieurs décennies à partir de 1934, Karim Aïnouz choisit de se concentrer sur les années 1950, un temps où les femmes étaient encore considérées comme la propriété de leur père et de leur mari, mais où s’esquissait enfin un changement. Au travers de la correspondance de deux sœurs séparées malgré elles, ce sont les destins contrariés de deux femmes et de toute une génération de brésiliennes qui se dévoilent. Eurídice et Guida ont respectivement dix-huit et vingt ans lorsqu’on les découvre, espiègles et très complices. La première, brillante et talentueuse, rêve de devenir pianiste et de rejoindre le conservatoire de Vienne tandis que son aînée, plus rebelle, voudrait s’échapper du foyer familial pour  se libérer de la domination paternelle. Dans cette famille d’immigrés portugais, le poids de la religion catholique et des traditions pèse lourdement sur la vie des jeunes filles qui refusent que leur destin ressemble à celui de leur mère : « femme au foyer ». Chacune à sa manière tentera de s’arracher à la force du destin. Guida fuguera pour s’enfuir avec un marin grec et mènera une vie de combats. Eurídice restera dans le rang et dans l’ombre, et devra se contenter d’un mariage avec un terne employé. Telle une fresque sociale féministe et optimiste, La Vie invisible d’Eurídice Gusmão nous épargne les clichés habituels sur le Brésil pour peindre un portrait de femmes, opprimées par les hommes et l’ordre social établi, et qui, calmes rebelles animées par l’envie incontrôlable de réaliser leurs rêves, choisissent de faire autrement…

 

 

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Karim Aïnouz

Année

2019

Titre original

A Vida invisível de Eurídice Gusmão

Durée

140 minutes

Auteur(s) / Scénario

Murilo Hauser, Inés Bortagaray

Format de diffusion

DCP

Détails

Interprètes

Avec Carol Duarte (Eurídice), Julia Stockler (Guida), Gregório Duvivier (Antenor), Bárbara Santos (Filomena), Flávia Gusmão (Ana), Maria Manoella (Zelia), Antônio Fonseca (Manuel), Cristina Pereira (Cecilia), Gillray Coutinho (Afonso)

D'après

D'après d’après l’œuvre de Martha Batalha Les mille talents d’Eurídice Gusmão

Direction photographie

Hélène Louvart

Montage

 Heike Parplies

Couleur

Couleur

Production

Canal Brasil, Pola Pandora Filmproduktions, RT Features

Distributeur

ARP Selection

Musique

Benedikt Schiefer

Son

Laura Zimmerman

Costumes

 Marina Franco

Décors

Rodrigo Martirena

Producteur(trice)

Rodrigo Teixeira, Michael Weber, Viola Fügen

Pays

Brésil Allemagne

Critiques

 

La Vie invisible d’Eurídice Gusmão

  • Vendredi 22 novembre 2019 - 18 h 50

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

La Vie invisible d’Eurídice Gusmão

  • Dimanche 24 novembre 2019 - 10 h 30

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme