La Cordillère des songes

Cordillère

La Cordillère des songes

Patricio Guzmán

2019

85 min.

VOSTF

Cannes 2019 : Œil d’or du meilleur documentaire

« Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. J’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l’histoire passée et récente du Chili » – P. Guzmán

Note d’intention du réalisateur : « En février 2015, mon documentaire Le Bouton de nacre a été présenté à Berlin où il a remporté l’Ours d’argent. Quelques mois plus tard, je l’ai présenté au Chili dans le cadre du FIDOSS [le festival de documentaires que j’ai créé il y a vingt-deux ans à Santiago). L’accueil qui a été fait au film m’a grandement surpris.

J’avais préparé une longue liste d’arguments pour le défendre. J’étais habitué à ce que mes documentaires suscitent la polémique car ils se réfèrent au coup d’État de Pinochet. Or, le grand public ne veut pas qu’on lui parle des disparus de la dictature, de ses morts, des prisonniers politiques, des personnes torturées. Mais je n’ai pas eu besoin de justifier le propos du film. Les gens se sont montrés plus intéressés et plus ouverts que jamais. Puis Le Bouton de nacre est resté très longtemps à l’affiche à Santiago et il a attiré des milliers de spectateurs.

Peu de temps après, le ministère de l’Éducation du Chili a même acquis des copies de mes autres films pour les présenter dans les universités, les lycées et les collèges. Mon pays que je croyais “sans mémoire” commençait à se pencher sur son passé. || sortait de son amnésie, dépoussiérant les textes qui relatent son histoire. Je me suis aussi rendu compte que la nouvelle génération s’intéressait beaucoup plus qu’avant au sort des prisonniers, des fusillés, des exilés.

La répression qui a duré plusieurs décennies serait-elle devenue un sujet d’actualité ? C’est très nouveau pour moi et cela fait évoluer ma relation avec ma terre natale, que j’explore dans mon travail depuis plus de quarante ans.

De fait, la manière dont j’envisageais mon film La Cordillère des songes — qui, après Nostalgie de la lumière et Le Bouton de nacre, [est] le dernier volet de cette trilogie que j’ai commencée il y a dix ans — s’est elle-même transformée.

Le sens du film a pris corps. Il est bien sûr toujours question de la confrontation des hommes, du cosmos et de la nature. Mais cette gigantesque chaîne de montagnes, qui est au cœur de mon sujet, est pour moi devenue la métaphore de l’immuable, de ce qui nous reste et nous habite, quand on croit avoir tout perdu. Plonger dans la cordillère me fait plonger dans mes souvenirs. Scrutant ses sommets escarpés, m’enfonçant dans ses vallées profondes, j’entame un voyage introspectif qui, peut-être, me révèlera en partie les secrets de mon âme chilienne. » – Patricio Guzmán

 

Biographie du réalisateur(rice)

Patricio Guzman

Patricio Guzmán

Patricio Guzmán est né en 1941 à Santiago du Chili. Il a étudié à « l’Ecole Officielle de l’Art Cinématographique», à Madrid. Il dédie sa carrière au film documentaire. Ses films, présentés dans de nombreux festivals, sont reconnus internationalement.

Entre 1972 et 1979, il réalise La Bataille du Chili, une trilogie de cinq heures sur le gouvernement de Salvador Allende et sa chute. Ce film fonde les bases de son cinéma. La revue nord-américaine CINEASTE le nomme parmi « les dix meilleurs films politiques du monde ».

Après le coup d’État de Pinochet, il est arrêté et enfermé pendant deux semaines dans le Stade National, où il est menacé à plusieurs reprises par des simulacres d’exécution. En 1973, il quitte le Chili et s’installe à Cuba, puis en Espagne et en France, mais reste très attaché à son pays et son histoire.

Il préside le Festival International de Documentaire à Santiago du Chili (FIDOCS) qu’il a créé en 1997.

La Cordillère des songes, présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2019, clôt une trilogie débutée avec Nostalgie de la lumière (Cannes 2010) et Le bouton de nacre (Berlin 2015).

Films réalisés

2019 – LA CORDILLIERE DES SONGES

2015 - LE BOUTON DE NACRE

2010 - NOSTALGIE DE LA LUMIÈRE

2005 - MON JULES VERNE

2004 - SALVADOR ALLENDE

2001 - LE CAS PINOCHET

1997 - CHILI, LA MÉMOIRE OBSTINÉE

1995 - LES BARRIÈRES DE LA SOLITUDE

1992 - LA CROIX DU SUD

1987 - AU NOM DE DIEU

1983 - LA ROSE DES VENTS

1972-1979 - LA BATAILLE DU CHILI I-II-III

 

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Patricio Guzmán

Année

2019

Durée

85 minutes

Date Sortie française

Mercredi 30 octobre 2019

Auteur(s) / Scénario

Patricio Guzmán 

Format de diffusion

DCP

Détails

Direction photographie

Samuel Lahu, Pablo Salas

Montage

Emmanuelle Joly

Couleur

Couleur

Production

Atacama Productions/ARTE France Cinéma/Sampek Productions/Market Chile

Coproduction

Benjamin Lanlard

Distributeur

Rezo Films

Musique

Miranda & Tobar

Son

Alvaro Silva Wuth, Aymeric Dupas, Claire Cahu

Producteur(trice)

Renate Sachse, Olivier Père, Rémi Burah, Fabrice Puchault, Éric Lagesse, Alexandra Galvis

Pays

Chili France

Critiques

 

La Cordillère des songes

  • Lundi 18 novembre 2019 - 15 h 50

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme