Klaus Barbie, la traque

Klaus Barbie, la traque

Klaus Barbie, la traque

Christophe Brulé

Vincent Tejero

2017

60 min.

VF

Pendant près de 40 ans, l'ancien SS Klaus Barbie a réussi à se soustraire à la justice et aux efforts de ceux qui souhaitaient voir condamné le "boucher de Lyon", responsable de la déportation et de la mort de plusieurs milliers de Juifs. Si cette traque a mis tant d'années à aboutir, jusqu'à son procès en 1987 et sa condamnation pour crimes contre l'humanité, c'est qu'il a été employé et protégé par de puissantes institutions : services secrets américains, mais aussi allemands, dictateurs sud-américains. Avant que l'obstination de quelques-uns, dont Beate Klarsfeld, ne permette de le démasquer.

Dans une Allemagne en ruine où les Alliés tentent de façon chaotique de rechercher d'anciens responsables nazis, le SS Klaus Barbie tente comme des milliers d'autres de profiter de la désorganisation pour disparaître. Circulant sous un faux nom, il est finalement dénoncé et arrêté. Pourtant, de façon surprenante, il réussit à s'évader, ou plus probablement on le laisse partir, dans l'espoir de mettre la main sur d'autres anciens nazis qu'il pourrait contacter.

En 1948, alors qu'en France on cherche à juger les responsables de la mort de Jean Moulin, le nom de Klaus Barbie ressurgit. On cherche sa trace, les services français le repèrent en Allemagne. Présenté comme "prisonnier de guerre" par les Américains, Klaus Barbie a en fait été recruté par ces derniers : en ces temps de guerre froide, la lutte anticommuniste prime, et Barbie est devenu l'informateur X3054, chargé notamment de repérer d'éventuels communistes français sur le sol allemand.

Plutôt que de le livrer, les Américains préfèrent l'exfiltrer. Klaus Barbie devient Klaus Altmann, emprunte la "route des rats" qui permet aux anciens nazis de quitter l'Europe, et se retrouve bientôt en Amérique du Sud. En 1964, en Bolivie, il conseille la dictature militaire du général Barientos sur les opérations contre-révolutionnaires, transmet son "expertise" sur les méthodes de torture, se livre au trafic d'armes, jusqu'à être recruté par les services secrets allemands pour faciliter leurs propres exportations de matériel militaire.

Trop confiant, Barbie/Altmann se confie à un journaliste allemand. Désormais identifié et localisé, Barbie est sous la pression de Beate Klarsfeld et des médias : le journaliste Ladislas de Hoyos réussit à l'interviewer et à le piéger en 1972. Mais rien n'y fait, la protection des généraux boliviens est la plus forte. Jusqu'à ce qu'un accord entre un nouveau gouvernement bolivien et la France permette son arrestation et son extradition vers la France en janvier 1983. Le 18 juillet 1987 à Lyon, Klaus Barbie, responsable notamment de la déportation de plus de 7600 juifs, de celle des enfants de la maison d'Izieu, de la torture et de l'exécution de nombreux résistants, dont Jean Moulin, est condamné à la perpétuité.

Biographie du réalisateur(rice)

Christophe Brulé

Christophe Brulé

Diplômé de l'ESJ-Lille, il a réalisé plus de trente documentaires de société, en majorité pour le magazine Zone Interdite (M6). Il s'est aussi consacré à des évocations de faits historiques récents avec un documentaire sur la candidature de Coluche à la présidentielle de 1981, avec Thierry Vincent, un autre sur le détournement d'un Airbus d'Air France à Alger en 1994, avec Jihan El-Tahri, et une biographie fouillée d'Oussama Ben Laden, diffusée en 2004. Depuis 2009, rédacteur en chef/producteur, il accompagne au sein de la société de production Tournez S'il Vous Plaît les réalisateurs de documentaires destinés à Arte, Arte Creative, France 5, Planète, ou RMC-Découverte.

Biographie du réalisateur(rice)

Vincent Tejero

Vincent Tejero

Titulaire d'un master 1 en histoire audiovisuelle (Panthéon-Sorbonne) et d'un master 2 en histoire et médias, conservation et documentation de l'image et du son (UPEC), il a réalisé quatre documentaires pour le festival War on Screen de Châlons-en-Champagne en partenariat avec l'ECPAD : La Vie à l'arrière à Châlons-en-Champagne ; La Naissance de l'aviation militaire ; Soigner pendant la Première Guerre mondiale ; et en 2017 L'Alsace Lorraine, terre française, qui raconte comment cette terre est tiraillée entre l'identité française et allemande. Klaus Barbie, la traque est sa première co-réalisation diffusée en télévision.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Christophe Brulé

Vincent Tejero

Année

2017

Durée

60 minutes

Auteur(s) / Scénario

Christophe Brulé et Vincent Tejero

Détails

Direction photographie

Christophe Brulé, Josselin Billot, Matthieu Buirette, Alexandre Rossignol, Mickael Lefrançois, Jean-Pascal Azais, Eric-Charles Tassel, Alejandro Loaysa / Brama Production

Montage

Marie Luquet-Courbon, assistée de Mathieu Bonneau

Couleur

Couleur et N&B

Production

Tournez S'il Vous Plaît

Pays

France

Avec le soutien de

Avec la participation de RMC Découverte, de AB Thématiques pour Toute L'Histoire, du Centre National du Cinéma et de l'Image animée

Critiques

Le programme 2018

Tout le programme du festival 2018 en PDF

Télécharger le programme

Klaus Barbie, la traque

Réserver en ligne