Isabelle Huppert, message personnel

Isabelle Huppert, message personnel

Isabelle Huppert, message personnel

William Karel

2020

50 min.

VF

De film en film, Isabelle Huppert nous fait voyager à travers son enfance et sa carrière, le temps d’un portrait mosaïque raconté par l’actrice elle-même. Par le montage s’esquisse une biographie atypique, entre allégorie cinématographique et réflexion sur le métier d’actrice, cet étrange artisanat qui consiste à « transformer en excellence ce qui ne l’est pas » et à jouer « des états » et « des personnes » plutôt que des personnages. Assise devant sa machine à écrire, Isabelle Huppert nous envoie son message personnel. Elle se remémore sa découverte du cinéma avec les comédies de Chaplin et Laurel et Hardy, ses premiers rôles devant la caméra super 8 de son père, sa formation au Conservatoire où sa mère a un jour décidé de l’inscrire. Elle raconte sa rencontre avec Yves Montand et Romy Schneider, et ses débuts dans Les Valseuses de Bertrand Blier. Elle revient sur ses collaborations avec les plus grands cinéastes français et internationaux, de Claude Chabrol à Michael Haneke, en passant par Jean-Luc Godard, Paul Verhoeven, Maurice Pialat… Elle évoque son entente unique avec Claude Chabrol, son rapport au théâtre, cet art « sauvage » qui « brûle tout sur son passage » mais vers lequel elle finit toujours par revenir. Car Isabelle Huppert sait qu’elle sera toujours actrice : « Arrêter ? J’y pense souvent. Mais je ne le ferai jamais ».

Biographie du réalisateur(rice)

William Karel

William Karel

William Karel a réalisé plus de 30 documentaires historiques, politiques ou littéraires. Passionné de cinéma, il a réalisé le faux documentaire Meurtres à l’Empire State building, hommage aux films noirs. Parmi ses réalisations : La Mort en Face : le pogrom de Iasi (2019), Salman Rushdie, la mort aux trousses (2018), Histoires d’Israël (2016), Hillary Clinton, une femme à abattre (2016), Album(s) d’Auschwitz (2011, avec Blanche Finger), Philip Roth, sans complexe (2010), Mais qui a tué Maggie ? (2009).

Films réalisés

2019 : La Mort en Face : le pogrom de Iasi - Sélection Prix du film d'histoire - catégorie Documentaire, Pessac 2019
2018 : Salman Rushdie, la mort aux trousses
2017 : Une terre deux fois promise : Israël-Palestine (Co-réalisation Blanche Finger)
2015 : François Mitterrand. Que reste-t-il de nos amours ? - Sélection Prix du film d'histoire - catégorie Documentaire, Pessac 2015
2014 : Jusqu’au dernier. La destruction des Juifs d’Europe (Co-réalisation Blanche Finger)
2012 : Barack Obama. Au cœur de la maison blanche
2011 : Album(s) d’Auschwitz (Co-réalisation Blanche Finger) - Sélection Prix du film d'histoire - catégorie Documentaire, Pessac 2011
2011 : Looking for Nicolas Sarkozy
2011 : Philip Roth, sans complexe
2010 : Gallimard, le Roi Lire
2009 : Mais qui a tué Maggie ? - Sélection Prix du film d'histoire – catégorie Documentaire, Pessac 2009
2009 : 1929
2008 : Meurtres à l’Empire State Building
2005 : La Fille du juge
2004 : Le Monde selon Bush
2003 : Jean Moulin. Lettre à un inconnu
2003 : CIA – Guerres secrètes
2002 : Opération Lune

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

William Karel

Année

2020

Durée

50 minutes

Auteur(s) / Scénario

William Karel

Thématiques abordées par le film
Histoire du Cinéma
Détails

Montage

Pauline Pallier et Edith Liszt

Couleur

Couleur

Production

Roche Productions

Coproduction

ARTE France, INA

Producteur(trice)

Dominique Tibi et Cathy Palumbo

Pays

France

Avec le soutien de

Ciné+, Avrotos, Ceska TV - Avec la collaboration de ICI RDI, du Centre National du Cinéma et de l’Image animée

Critiques

Isabelle Huppert, message personnel

  • Lundi 23 novembre 2020 - 0 h 00

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme