Escobar

Escobar

Escobar

Loving Pablo

Fernando Léon de Aranoa

2018

123 min.

VOSTF

Le parcours de la journaliste Virginia Vallejo, fascinée par la personnalité du trafiquant Pablo Escobar…

Au printemps 2016, l’espagnol Fernando de Aranoa accédait à la reconnaissance internationale avec A Perfect Day, une grinçante tragi-comédie sur fond de conflit armé en Bosnie. Il a cette fois choisi de peindre le portrait du narco trafiquant Pablo Escobar, qui ne cesse de nourrir une fascination dont témoigne encore le récent succès de la série Narcos. Quinze ans après Les Lundis au soleil, Aranoa retrouve un Javier Bardem époustouflant et transfiguré, qui donne chair à la légende d’Escobar en dévoilant l’homme dans toute sa complexité. Endossant tour   à tour les visages de père de famille affectueux, millionnaire mégalomane, politicien concerné et criminel redoutable, Escobar occupe de sa présence imposante tous les espaces, depuis le confort de son hacienda, accueillant les élites colombiennes, jusqu’aux bas-fonds de Medellin se déploie la violence la plus brutale. Un portrait dévoilé à travers le regard de sa compagne Virginia Vallejo campée par une sémillante Penélope Cruz –, journaliste vedette dont le témoignage éclaire d’une façon inédite la personnalité de cet empereur du crime. En lui confiant le rôle de narratrice, Aranoa s’évite la nécessité de scènes trop descriptives au profit d’un développement des relations entre les personnages. Par le rythme enlevé du montage, le soin apporté aux reconstitutions et les performances des acteurs, Escobar frappe et captive, et confirme la pleine dimension d’un cinéaste sur la voie de la maturité. Audrey Pailhès

« La série Narcos […] a réussi à réintroduire [Pablo Escobar] criminel dans la culture populaire comme une icône de l’auto-entreprenariat en résistance à un système injuste, comme le fut Tony Montana avant lui. Or,  si certains se demandent s’il est bien utile de regarder Escobar en plus de la série diffusée par Netflix, il est bon de leur rappeler qu’il s’agit justement d’une vision parfaitement antithétique de leur sujet commun. À l’origine, le roman autobiographique Loving Pablo, Hating Escobar narrait comment la journaliste Virginia Vallejo était tombée sous le charme de ce riche trafiquant avant d’ouvrir les yeux sur le monstre qu’il était. Parce qu’il adopte son point de vue, le film de Fernando León de Aranoa, coécrit et coproduit par la star ibérique, réussit à se décharger de toute la partie antérieure à leur rencontre, alors que Pablo est déjà à la tête du puissant cartel de Medellin. Lorsqu’on le découvre, Escobar est certes déjà un être physiquement repoussant et faisant preuve d’une absence de considération pour la vie d’autrui, mais il fait preuve d’une certaine galanterie et surtout jouit d’une fortune qu’il étale dans un pseudo-souci philanthropique. Il n’en faut en tous cas pas plus pour séduire la cagole vénale brillamment incarnée par Penélope Cruz. » – À voir à lire

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Fernando Léon de Aranoa

Année

2018

Titre original

Loving Pablo

Durée

123 minutes

Date Sortie française

Mercredi 18 avril 2018

Auteur(s) / Scénario

Fernando León de Aranoa

Format de diffusion

DCP

Détails

Interprètes

Avec Javier Bardem (Pablo Escobar), Penélope Cruz (Virginia Vallejo), Peter Sarsgaard (Ney- mar), Óscar Jaenada (Santoro), Julieth Restrepo (Maria Victoria Henao)…

D'après

D'après d’après le témoignage de Virginia Vallejo Amando a Pablo, odiando a Escobar

Direction photographie

Alex Catalán

Montage

Nacho Ruiz Capillas

Couleur

Couleur

Distributeur

SDN

Musique

Federico Jusid  

Son

Vladimir Kaloyanov

Producteur(trice)

Javier Bardem, Kalina Kottas, Miguel Menéndez de Zubillaga, Dean Nichols, Aleksander Kenanov

Pays

Espagne

Critiques

 

Escobar

  • Mardi 19 novembre 2019 - 21 h 15

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Escobar

  • Dimanche 24 novembre 2019 - 20 h 30

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme