Anne Morgan, une Américaine sur le front

Anne Morgan, une Américaine sur le front © Fonds Anne Morgan, Musée franco-américain du château de Blérancourt, Ministère de la Culture

Anne Morgan, une Américaine sur le front

Sylvain Bergère

2017

52 min.

En 1917, dans le nord de la France dévasté par la guerre, des volontaires américaines vont s'atteler à soulager les populations civiles, les soigner, leur apporter aide matérielle et soutien moral. À leur tête, Anne Morgan, femme libre et fille du richissime banquier John Pierpont Morgan. L'action de ces femmes sera photographiée et filmée, livrant un témoignage inédit et captivant de cette époque.

Née en 1873, fille du magnat de la finance JP Morgan, Anne Morgan aurait pu n'être que le produit d'un "Gilded Age" américain ayant fait la fortune de sa famille. Pourtant, femme énergique et conquérante, aux mœurs libres pour l'époque, elle va choisir de suivre une voie bien différente.

À New York, elle participe d'abord à la fondation du "Colony Club", réservé aux femmes, soutient une grève des travailleuses du textile, rencontre Elisabeth Marbury, première femme impresario et Elsie de Wolfe, actrice et décoratrice. Ensemble, elles séjourneront en France avant-guerre.

En 1914, Anne Morgan découvre les horreurs du conflit et décide de "sauver la France de la barbarie". Dans une Amérique isolationniste, elle fonde l'AFFW, comité américain des blessés français. Lorsque les États-Unis entrent en guerre, elle s'installe en Picardie pour y aider la population : ses volontaires américaines ouvrent à Blérancourt un dispensaire, sillonnent les territoires dévastés pour porter secours, au volant de Ford T et de camions qu'elles conduisent et réparent elles-mêmes.

Lorsque la guerre prend fin en 1918, Anne Morgan estime que l'aide doit se poursuivre, auprès d'une population choquée, dans une région "où l'on peut rouler pendant quinze heures et ne voir que ruines". Le CARD, comité US pour les régions dévastées, entreprend de soigner les enfants, d'offrir aux familles le bétail qui permettra de se nourrir, d'ouvrir des bibliothèques et d'offrir des activités sportives. Pour financer ces actions, Anne Morgan misera sur les images - photographies et films - qui sensibiliseront les donateurs outre-atlantique, nous offrant aujourd'hui un portrait original et poignant de ce peuple français démuni et de la générosité de ces jeunes américaines.

Biographie du réalisateur(rice)

Sylvain Bergère

Sylvain Bergère

Réalisateur et auteur de documentaires

Films réalisés

2013 : La Hongrie de Peter Nadas & Peter Esterhazy
2013 : Contre Histoire de l’internet
2012 : Histoire d’homos
2011 : Apple : La tyrannie du cool
2011 : Pir@tage
2011 : Générations Scarface
2010 : Portrait d’Helena Almeida
2010 : « Sexe, Amours & Société »
2009 : Portrait de Robert Combas
2009 : Romans made in New York
2008 : Le Business des musées
2008 : À la poursuite du bonheur
2007 : Faut-il avoir peur de Google

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Sylvain Bergère

Année

2017

Durée

52 minutes

Auteur(s) / Scénario

Sylvain Bergère / Co-auteur : Benoit Gautier / Conseillère historique : Annette Becker

Version langue

VF

Détails

Montage

Philippe Baillon

Couleur

Couleur et N&B

Production

Artline Films

Coproduction

Musée franco-américain du château de Blérancourt

Musique

Jérôme Dedina

Pays

France

Le programme 2017

Tout le programme du festival 2017 en PDF

Télécharger le programme

Anne Morgan, une Américaine sur le front

  • Mercredi 22 novembre 2017 - 15 h 30

  • Cinéma Jean Eustache
  • En présence de Sylvain Bergère

Réserver en ligne

En partenariat avec

Anne Morgan, une Américaine sur le front - Suivi de 1917, les Américains entrent en guerre

Réserver en ligne

En partenariat avec